Les facteurs favorisant la création de mousse

L’orientation de la maison ou du bâtiment joue un rôle important dans la création de mousse sur la toiture. Moins la toiture est exposée au soleil, plus le risque de formation de végétaux est élevé.

De la même manière, si la toiture est ombragée ou si vous habitez dans une région peu ensoleillée, l’humidité environnante favorisera le développement de la mousse.

Le démoussage : une nécessité pour préserver son toit

A long terme, la présence de ces plantes peut engendrer de réels dégâts pour votre toiture. Avec le froid et le gel, ces végétaux causent des fissures dans les plaques, tuiles et les ardoises, mettant en péril la bonne étanchéité de votre installation. Nettoyer et démousser son toit est donc nécessaire pour assurer la longévité de celui-ci.

Retirer la mousse possède également un but esthétique : le retrait de ces végétaux permettra de rétablir l’aspect original de votre toiture.

Quand démousser sa toiture ?

La mousse exploite l’humidité pour se développer. Il faut donc déterminer, en fonction des prévisions météorologiques, le bon moment pour effectuer l’entretien de son toit. 

Il sera, par exemple, inutile de réaliser le travail par temps de pluie. 

Un démoussage peut être réalisé une à deux fois par an :

  • Au printemps : pour vérifier l’état de votre toit après l’hiver. Ce sera aussi l’occasion de le nettoyer avant l’été.
  • près l’automne : juste après la chute des feuilles, le moment est idéal pour débarrasser votre revêtement de ces débris : mousses, feuilles mortes, lichens, champignons.

Le démoussage du toit : nos conseils

La meilleure façon de procéder est de faire appel à un professionnel. 

Toutefois, si vous souhaitez réaliser le démoussage du toit vous-même, voici quelques conseils :

  • Equipez-vous d’une échelle plus longue d’environ un mètre par rapport à la gouttière. Mettez des cales à sa base pour la stabiliser.
  • Enlevez la végétation présente dans la gouttière pour que celle-ci ne soit pas obstruée.
  • Mettre un masque de protection pour éviter d’inhaler les effluves. Remplissez le pulvérisateur avec le produit anti-mousse toiture de votre choix et traitez le toit. Laissez agir le temps nécessaire.
  • Rincez le toit avec un nettoyeur basse pression (type jet d’eau). Les débris iront dans la gouttière.
  • Nettoyer la gouttière pour permettre à l’eau de s’écouler.